Publié le 3 Avril 2018

Cet article est reposté depuis Pierre-Guy, sous le signe de la Balance....

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 9 Juillet 2015

31ème et dernière Étape : O Pedrouzo - Compostelle (20 km)

Départ â 6.30 h avec un peu plus d'excitation que les autres jours et pour cause ....on arrive dans 20 km !

Je pensais que nous ne serions pas nombreux si tôt, et je me trompais, tous les pèlerins ont hâte d'arriver.

Le chemin a été très plaisant sans beaucoup de dénivelé et a traversé les dernières forêts d'eucalyptus (une pure merveille).

Vers 9 h, petit arrêt de rigueur pour le thé ! Et on repart au petit trôt vers St Jacques de Compostelle. Jacques est très en forme .....et je rame un peu derrière mais je suis quand même pas loin de lui.

Petite pensée pour Tony avec la pancarte San Païo !!!!

On passe ensuite par Lavacolla (où nos ancêtres pèlerins se lavaient afin d'être purs pour arriver à Santiago) et le Monte Gozo (ceux qui ont regardé St Jacques la Mecque s'en souviennent) avec une sculpture un peu bizarre qui commémore la visite de Jean-Paul II.

Le Monte Gozo est la joie du pèlerin qui découvre plus bas Compostelle !

Nous sommes arrivés à 10.15 h à l'entrée de la ville et vers 10.45 h à la Cathédrale, c'est dire que nous avons bien marché !!! L'émotion est très forte en arrivant et en repensant à certains moments du chemin..

Et là, nous avons accompli la dernière tâche du pèlerin : aller chercher sa Compostela (quasi 1 heure d'attente pour l'avoir).

Après, nous sommes allés à l'hôtel que nous avions réservé qui est très sympa et à 100 mètres de la cathédrale (mais ce n'est pas le Parador) !

Ce soir à 19 heures, messe du pèlerin en espagnol et concert ensuite par la Bande de l'orchestre municipal de Compostelle.

Voila, j'arrête ici mon feuilleton de l'été en remerciant tous ceux et celles qui nous ont encouragés au cours de ce chemin qui est une merveilleuse aventure à deux au cours de laquelle nous avons fêté nos 30 ans de vie commune mais aussi une belle aventure humaine avec les rencontres que nous avons faites au cours de ce chemin, je pense à Suzan, une pèlerine danoise, à Rob (un américain de New York mais aussi aux Canadiens de Toronto (que nous avons revu aujourd'hui)...

Le Camino del Norte m'a demandé beaucoup d'énergie et je suis très heureuse d'avoir pu le faire avec bien sûr l'aide de Jacques qui m'a réconfortée tout au long de ce périple et qui m'a énormément aidée en portant une partie de mes affaires.

Voir les commentaires

Rédigé par LELYON MarieThérèse

Repost0

Publié le 8 Juillet 2015

Un figuier de barbarie en fleurs !

Un figuier de barbarie en fleurs !

Nous approchons à présent à grands pas de Compostelle, plus que 20 km et demain nous y serons !!!

On sent que l'atmosphère du chemin a quelque chose de particulier....la joie de l'arrivée !

Comme je vous l'ai dit hier, nous sommes de plus en plus nombreux et ce sont des files de pèlerins de plus en plus grandes qui se forment, des jeunes (qui sont venus en bande faire cette expérience) mais aussi des gens de toutes âges et de nationalités différentes (ce matin, on a croisé un groupe de canadiens de Toronto et on a aussi revu 3 canadiens de Vancouver). Beaucoup d'ambiance....et de chansons dans toutes les langues. Voilà l'esprit du chemin, chacun est heureux d'atteindre son but.

Aujourd'hui, l'étape s'est faite agréablement et facilement : à présent, c'est presque plat ...finies les cols et les montées du Camino del Norte, nous descendons jusqu'à Compostelle et nul doute que l'arrivée demain sera empreinte d'une grande émotion.

Voir les commentaires

Rédigé par LELYON MarieThérèse

Repost0

Publié le 7 Juillet 2015

Hier, il n'y avait plus de place à l'Albergue de Sobrado, aussi nous avons été très bien logés dans un appartement qui appartenait au propriétaire de l'Albergue. Rien que pour nous...sans entendre les ronflements des pèlerins (un trésor). Aussi, nous avons pu déjeuné tranquillement ce matin et partir à l'heure que nous avions décidé (7 h).

Nous avons marché tranquillement et sommes arrivés à Arzua à 12 h en faisant les arrêts nécessaires et notre pause café-thé.

Ce matin, j'ai particulièrement savouré le chemin (peut-être parce que ce sont les derniers jours) avec toujours ses odeurs du matin entre eucalyptus, fougères et pins.

il n'y avait aucune difficulté à marcher, le terrain était relativement plat à part une ou deux montées sans difficulté. C'est toujours très vallonné, avec des maisons par ci par là dans des hameaux ou alors le chemin traverse des fermes qui cultivent beaucoup de mais et qui font l'élevage de vaches ou de moutons.

Aujourd'hui, nous avons rejoint la civilisation en nous arrêtant dans la ville d'Arzua qui est relativement quelconque.

Depuis quelques jours, les pèlerins étant plus nombreux (c'est à Arzua que le Camino Frances et le Camino del Norte se rejoignent) aussi, nous devons réserver nos hébergements avant d'arriver à Compostelle.

Demain, notre avant dernière étape d'environ 20 km nous emmènera jusqu'à O Pedrouzo

Voir les commentaires

Rédigé par LELYON MarieThérèse

Repost0

Publié le 6 Juillet 2015

28ème Étape : Santa Leocadia - Sobrado dos Monxeis (30km) et à 62 de Compostelle 28ème Étape : Santa Leocadia - Sobrado dos Monxeis (30km) et à 62 de Compostelle
28ème Étape : Santa Leocadia - Sobrado dos Monxeis (30km) et à 62 de Compostelle
28ème Étape : Santa Leocadia - Sobrado dos Monxeis (30km) et à 62 de Compostelle 28ème Étape : Santa Leocadia - Sobrado dos Monxeis (30km) et à 62 de Compostelle
28ème Étape : Santa Leocadia - Sobrado dos Monxeis (30km) et à 62 de Compostelle
28ème Étape : Santa Leocadia - Sobrado dos Monxeis (30km) et à 62 de Compostelle

La chaleur arrive et nous avons commencé à en souffrir aujourd'hui....

Mais contrairement à nos habitudes, ce matin, nous ne sommes partis qu'à 7.30 de l'Albergue rurale (Witricus) où nous étions à Santa Leocadia car nous avons voulu prendre notre petit déjeuner sur place et cela nous a retardé.

Nous avons cheminé des le matin dans le brouillard et après le soleil s'est levé avec un grand ciel bleu. Le chemin est vraiment beau et très sauvage par endroits et nous entraîne dans sa solitude pour rêver sur le parcours.

Nous étions vraiment seuls aujourd'hui car les autres pèlerins n'ont pas fait la même étape, du coup on en a profité pleinement.

L'étape est un peu longue car nous avons passé 3 cols dont un à 700 mètres et nous avons même vu une belette.

Par endroits, le sentier passe par des forêts de pins qui sentent très fort la résine, c'est très agréable.

Ce soir, nous sommes à Sobrado dos Monxeis, petit village avec un énorme monastère cistercien que nous avons visité en fin d'après midi. Il date du Xeme siècle !

Donc, nous sommes à 62 km de Compostelle et nous y serons certainement le 9 juillet...on va prendre notre temps pour les derniers kilomètres.

Voir les commentaires

Rédigé par LELYON MarieThérèse

Repost0

Publié le 5 Juillet 2015

Jacques en plein effort ! Jacques en plein effort !

Jacques en plein effort !

Difficile à croire, ce soir nous sommes à 93 km de Compostelle ! Après tous ces jours passés sur le chemin, nous allons dans 3 ou 4 jours atteindre le but de notre périple.

Aujourd'hui, comme d'habitude, nous avons été dans les premiers à quitter l'Albergue où nous étions hier soir.

Le chemin s'est fait agréablement à travers champs et bois et nous n'avons pas rencontré beaucoup de pèlerins puisque les autres n'étaient pas aussi matinaux que nous et n'ont pas forcément fait notre étape car nous l'avons prolongée d'une dizaine de kilomètres après Bramoonde pour nous avancer sur celle de demain qui sera de 30 km également.

Ce matin, nous avons fait une belle rencontre avec 4 cigognes qui étaient en train de manger des grenouilles....

Ce soir, nous dormons dans une Albergue rural en pleine nature. Elle est tenue par deux sœurs très agréables qui ont aménagé une ancienne grange en dortoir de 9 lits. Tout est neuf et très propre et à côté de la grange aménagée en dortoir, il y a leur habitation où nous pouvons prendre un repas ou autre chose (le tout "casero" : fait "maison").

Les 7 pèlerins qui sont avec nous sont des italiens (4) et des nord américains (3 - ils viennent d'Alaska).

Le temps est toujours avec nous, il fait beau mais pas trop chaud.

Voir les commentaires

Rédigé par LELYON MarieThérèse

Repost0

Publié le 4 Juillet 2015

Petite distance aujourd'hui et pourtant nous sommes partis de bonne heure au cas où il y aurait de la chaleur....et bien ça n'a pas été le cas, et même une petite bruine en partant qui s'est vite dissipée.

Nous traversons en ce moment une région qui s'appelle la "Terra Chá" (une province au nord de Lugo, la plus étendue de la Galice).

L'étape d'aujourd'hui a été relativement plane par rapport aux dénivelés précédents mais cela ne va pas durer surtout dans deux jours où nous devrions passer un col à 700 (mes mollets s'en réjouissent à l'avance !)

Ce soir, nous sommes dans une Albergue privée toute neuve avec des lits superposés mais bien compartimentés car on ne voit pas ses voisins (on est 2 par 2). Ce genre d'endroit est très prisé des pèlerins car le coût d'une nuit est de 10 euros par personne, c'est bien équipé en sanitaires et en machines à laver et à sécher et tout le monde se retrouve pour échanger souvent en anglais car il y a beaucoup d'allemands en ce moment mais aussi des tchèques et des américains.

Demain, notre étape sera plus longue (28 ou 30 km) et nous avons déjà réservé notre hébergement car il y en a peu pour la quantité de pèlerins qui commencent à arriver sur Compostelle. Il se peut que demain je n'ai pas de wi-fi !

D'ores et déjà bon dimanche à tous.

Jacques en "Terra Chá"
Jacques en "Terra Chá"
Jacques en "Terra Chá"
Jacques en "Terra Chá"

Jacques en "Terra Chá"

26ème Étape : Gontan - Vilalba (21 km) et à 122.4 km de Compostelle
26ème Étape : Gontan - Vilalba (21 km) et à 122.4 km de Compostelle
26ème Étape : Gontan - Vilalba (21 km) et à 122.4 km de Compostelle

Voir les commentaires

Rédigé par LELYON MarieThérèse

Repost0

Publié le 3 Juillet 2015

Entre Lourenza et GontanEntre Lourenza et Gontan
Entre Lourenza et GontanEntre Lourenza et Gontan
Entre Lourenza et GontanEntre Lourenza et Gontan

Entre Lourenza et Gontan

Mes craintes d'hier soir étaient vaines : les jeunes espagnols qui partageaient l'Albergue avec nous ont été normalement discrets ! Les portes n'ont pas trop claqué et les voix se sont tues vers 22 h. Et à ma grande surprise, ils étaient tous réveillés à 6 heures du matin pour partir après le petit déjeuner. En ce qui nous concerne, ce matin, on a eu de la chance pour le petit déjeuner car le bar d'à côté a ouvert à 6.30 h et nous sommes partis vers 7 heures.

Bien que la distance soit de 25 km, l'étape m'a paru longue car pratiquement 20 km en montée !

Nous avons traversé une très longue vallée qui, pour moi n'en finissait pas alors que Jacques a une forme olympique et marchait bien vite

Mais heureusement les paysages sont magnifiques et entraînent à la rêverie du pèlerin. Ce matin, nous étions plus de pèlerins sur le chemin, on voit que l'on s'approche de Compostelle car beaucoup d'espagnols ont rejoint le chemin car il suffit de faire 100 km avant Compostelle pour avoir la Compostela (diplôme !!!!).

Gontan où nous sommes ce soir est un tout petit village avec 2 cafés (dont celui où nous sommes qui fait pension) et l'Albergue qui était complète à notre arrivée avec le groupe de 20 jeunes espagnols.

Demain, l'étape est plus reposante car plus plate, Ouf .....

Voir les commentaires

Rédigé par LELYON MarieThérèse

Repost0

Publié le 2 Juillet 2015

24ème Étape : Ribadeo - Lourenza (29 km) et à 168 km de Compostelle24ème Étape : Ribadeo - Lourenza (29 km) et à 168 km de Compostelle
24ème Étape : Ribadeo - Lourenza (29 km) et à 168 km de Compostelle24ème Étape : Ribadeo - Lourenza (29 km) et à 168 km de Compostelle
24ème Étape : Ribadeo - Lourenza (29 km) et à 168 km de Compostelle24ème Étape : Ribadeo - Lourenza (29 km) et à 168 km de Compostelle

La nuit dernière, le tonnerre et une pluie diluvienne se sont abattus sur Ribadeo mais j'étais dans mon lit bien au chaud !!!

En partant le matin, le ciel bleu était revenu et nous a accompagné pendant toute cette première étape.

Nous sommes à présent loin de la mer et entrés dans les terres galiciennes qui ne sont que prés, bois et petites exploitations agricoles. Ce matin, nous aurions été bien contents de trouver un bar pour faire notre pause quotidienne avec un bon café ou un jus d'orange. Mais nous n'avons rien trouvé sinon un bar au moment de notre pause déjeuner (soit 24 km après notre départ).

L'étape d'aujourd'hui a été encore très ascensionnelle (400 m) et nous avons monté plutôt le matin au moment le plus propice. L'après midi, nous avons eu la chance de redescendre jusqu'à Lourenza en parcourant une forêt d'eucalyptus dont l'odeur (je ne le dirai jamais assez) est très agréable encore plus le matin car elles ressortent mieux.

La petite bourgade de Lorenza a une énorme église pour un endroit comme celui-ci.

ce soir, nous dormons dans une Albergue privée avec de jeunes espagnols qui, à mon avis, vont faire la fête cette nuit (déjà ils claquent sans arrêt les portes !).

L'etape de demain va être de 24 km et encore plus ascensionnelle qu'aujourd'hui, ça promet

Voir les commentaires

Rédigé par LELYON MarieThérèse

Repost0

Publié le 1 Juillet 2015

Ribadeo (ville de Galice)
Ribadeo (ville de Galice)Ribadeo (ville de Galice)

Ribadeo (ville de Galice)

Ce matin, nous sommes partis avec une petite pluie fine mais avec une température très agréable pour la marche.

Encore de la route et des villages très campagnards avant d'atteindre le chemin de la côte. Nous avons même vu une vache en train de vêler !

Très belles plages avec des lagunes pour le plaisir des yeux et des oreilles en entendant le murmure de la mer.

Aujoud'hui, rencontre avec des Canadiens d'Ottawa ! Ils viennent chaque année faire une partie du chemin mais cette année ils vont finir en allant jusqu'à Compostelle.

Nous avons visité Ribadeo qui est une ville ancienne et agréable avec son joli port et ses bateaux de plaisance.

Demain, nous irons en principe jusqu'à Lourenza (30 km). Après Lourenza, je ne suis pas sûre d'avoir du wi-ficar nous rentrons à l'intérieur des terres et dormirons peut être en Albergue ou dans un monastère cistercien !!!

Voir les commentaires

Rédigé par LELYON MarieThérèse

Repost0